L'insolitude

L’insolitude

L'insolitude

Deux ans après son premier album, Andoni Iturrioz (anciennement “Je rigole.”) revient avec L’insolitude.

Ici, on dit “chut” en hurlant ! Les rythmes sont barbares et doux, la cacophonie mélodieuse.

On embarque sans rien dire, et on a raison ! Il y a du monde dans tous les coins ! Candides coupables, amoureux cachés, chamanes en exorcisme, tous scrutent les passagers d’Andoni comme un bosquet sur du bitume. On y voit l’homme qui rit d’être habité par ce qui le dépasse, des aurores galopantes et des tempêtes tranquilles. Même la fin du Monde est en nuage…

On se voit dans un rituel initiatique où la beauté ressuscite les vivants. Le mal essore la vie pour en sortir le jus. La transe est entêtante ! On se balade dans les ruines d’un monde plus vivant que le nôtre.

Le voyage d’Andoni n’est pas de la chanson. C’est un témoignage qui nous parle d’ici, une parabole de ce qu’il y a en nous, caché, profond, sombre, intrépide. C’est un plan d’évasion scandé par un poète qui a touché la grâce. 

L’insolitude n’est pas un disque. C’est une percée dans la magie du Monde.

Laurent Bosc

 

L'insolitude


EXTRAITS DE PRESSE – 2014 – L’insolitude

L'insolitude

“Ce brillant auteur à l’univers foisonnant, proche de la poésie pure, s’invente une place à lui.”Femme actuelle

“On est vite transcendé par cette intensité permanente. La poésie, violente et tendre à la fois, bouscule nos certitudes et prend aux tripes. Bulle de zic

“Sonnée, sur le cul, c’est ça l’effet Andoni Iturrioz” Sur les rails

“Un art d’un autre genre, des chansons d’une autre dimension” Zicazic

“C’est beau comme du Beaudelaire sous acide ! » La magicbox

« Ah oui, Andoni Iturrioz est un chanteur, est un musicien, mais est surtout un put… de poète. C’est grossier de le dire ainsi, mais assumons ce qui n’est qu’une vérité. (…)

Ne vous contentez pas d’une seule écoute, vous n’en sortirez pas gagnant. Apprivoisez-le, vous en sortirez vivant. »  Break musical

“Il y a quelque chose de profondément viscéral dans la musique d’Andoni Iturrioz, qui chante avec une exaltation parfois presque mystique ce voyage initiatique sur les chemins de l’humanité.” L’estrade.

« À une époque où beaucoup d’autres sont dans la redite, Andoni Iturrioz, lui, avance pas à pas et construit un répertoire et une œuvre dont on se souviendra.» Musisphere

« L’album d’Andoni Iturrioz est dans les bacs et est VRAIMENT à mettre entre toutes les oreilles! » Up radio

“On en a bouffé, des rejetons frelatés de Ferré. Des gars qui se croyaient léonins parce qu’il bramaient dans l’emphatique et juxtaposaient rage et surréalisme à deux francs, puis deux euros. Et puis certains évoquent la puissance et la poésie du Commandeur sans le singer, sans le copier. Andoni Iturrioz est de ceux-là. »Sud Ouest

“L’insolitude est un album qui secoue nos convictions intimes”. Francofans

« Dans la voix d’Andoni Iturrioz, il y a les vibrations des paroles de Crazy Horse, Cheval Mystique, pas Cheval Fou, ces visionnaires qui traversaient leur époque en funambules de l’espoir. Lucides, mais fous d’amour. » Nos Enchanteurs

« L’insolitude est une vague de folie dans le monde poli de la chanson française.L’amour du verbe submerge tout. En plus de convoquer les voyous de la chanson à texte, son goût pour la parole est le même qu’un Allain Leprest : le coeur est à vif. Le mot est vivant. » Etat Critique

« Une plongée en apnée dans une bulle salvatrice, là où tout n’est que liberté et envie, poésie et rêve. Une belle découverte comme on en fait peu! » BAware

“Andoni Iturrioz est d’abord un auteur, un sacré tourneur de phrases… Il est aussi un compositeur sauvage et indomptable… Il sait aussi chanter le bougre. Et pas d’une commune mesure…nageant aisément dans des dimensions improbables, une voix maitrisée à la perfection.” Froggy’s delight